logo

REPRise de
POUVOIR sur sa VIE 


parler pour aller de l’avant

 TRAVAILLER ENSEMBLE


Exploitation sexuelle

Au Québec, comme partout ailleurs, les activités lucratives liées à l'industrie du sexe et à la prostitution sont en augmentation: spectacles de danseuses nues, agences d'escorte, salons de massage sexuel, prostitution de rue, vidéos pornographiques, etc. De façon générale, l'exploitation sexuelle touche davantage les femmes, les adolescentes et les petites filles.

Il y a quelques années, les membres du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS) prenaient position sur la question de la prostitution.  Pour nous, il est clair que la prostitution est une forme de violence et d’aliénation.  La prostitution est une forme d’agression à caractère sexuel, puisque nous la considérons comme de l’exploitation sexuelle.

Nous nous devons de souligner l’importance que nous accordons à la décriminalisation des personnes prostituées puisqu’elles subissent de l’exploitation sexuelle.  Ces personnes, majoritairement des femmes, devraient recevoir de l’aide pour qu’elles puissent s’en sortir.  L’État devrait leur offrir de réelles alternatives pour répondre à leur besoin et ce, entre autre, en instaurant des mesures concrètes de lutte à la pauvreté.

Malgré ce qu’on en dit, la plupart des personnes commence à se prostituer par manque de choix et souvent en très bas âge.  « Selon les estimations, la moyenne d’âge de ceux et celles qui débutent dans la prostitution est de 13 ou 14 ans et elle tend à baisser » (Yolande Geadah, La prostitution, un métier comme un autre?, 2003).  Plusieurs études démontrent aussi que la grande majorité des femmes prostituées veut s’en sortir (Élaine Audet, Prostitution, perspectives féministes, 2005).

La prostitution laisse plusieurs conséquences tant au plan individuel que social. Nous travaillons avec elles afin que celles-ci surmontent les conséquences découlant de la prostitution, et ce, dans un esprit de non-jugement.

Au niveau social, la prostitution perpétue les inégalités entre les hommes et les femmes; les hommes majoritairement clients et les femmes et les enfants majoritairement exploitées.  Plus largement, l’ensemble des femmes sont touchées par cette réalité en vivant dans une société où la pornographie et la prostitution sont banalisées, voir encouragées.  

Pour plus d’information : www.lacles.org